La réalité de la résilience dans le monde

La réalité de la résilience dans le monde

Chapter And Authors Information

Mohammed Meri

University of Strasbourg – Laboratoire Sage, France
Download Chapter
La-Resilience-Socio-Economique-et-LAdaptation-Entre-Covid-19-Risques-de-Guerre.pdf 170 Downloads
Content

Ce chapitre présente Le développement historique de la résilience, le concept de la résilience à travers le monde, Le processus et le mécanisme de la résilience, ainsi que Les Secrets de la résilience.

La résilience est une construction complexe et multiforme qui a été définie et élaborée au fil du temps et dans différents contextes. Elle concerne le domaine scientifique, la vie socio-économique, environnementale, et politique des êtres humains où ils vivent dans le monde.

Le développement historique de la résilience

Après avoir inventé le concept de la résilience dans la science des matériaux, les racines de sa construction, se trouvent dans (2) corpus de littérature:

  1. Les aspects psychologiques de l’adaptation
  2. Les aspects physiologiques du stress.

Les domaines d’études concernant la résilience liés à la psychologie et à la physiologie sont rassemblés par la politique académique et des éléments communs de l’expérience humaine.

Le développement progressif comprendra une partie de la littérature qui a conduit à l’évolution du concept de résilience comme le montre cette figure.

Figure 2. Montre le développement progressif de la résilience
Source: Kathleen Tusaie (2004), Adapté.

Le concept de la résilience à travers le monde

Stefan Vanistendael a écrit: la réalité de l’historique de la résilience est largement reconnue à travers nombre de cultures et de pays. C’est pourquoi il n’existe pas de définition universellement reconnue de la résilience humaine. D’ailleurs, dans beaucoup de langues, il n’existe pas, au départ, de mot pour le dire. L’anglais est une des rares langues ayant un mot courant pour indiquer la résilience humaine: (resilience ou resiliency). C’est pour cela beaucoup de langues ont adapté le mot anglais à leur propre usage. Le français a le verbe “résilier” dont le seul emploi est “résilier un contrat”. Mais la résilience ne consiste-t-elle pas à résilier un contrat avec l’adversité ? Source. Stefan Vanistendael (2014).

Pour favoriser un processus de résilience chez une personne blessée ou traumatisée, S.Vanistendael a décrit: certains éléments semblent souvent contribuer à la résilience: se sentir fondamentalement accepté par une autre personne sans que cela implique nécessairement une approbation des comportements, la découverte d’un sens positif à sa vie, des repères, le sentiment d’avoir une certaine prise sur sa vie, une image de soi positive mais sans illusions, une série de compétences sociales ou autres, un sens de l’humour constructif, etc. La résilience n’est pas une technique d’intervention. Mais elle inspire un autre regard qui, tout en reconnaissant les problèmes, cherche au-delà de la pure réparation les ressources et éléments positifs, même modestes qui aideront à reconstruire la vie. Ce processus est soutenu par des amis, par la famille. Cependant, dans certains cas, un accompagnement par un professionnel est nécessaire. Source. Stefan Vanistendael (2014).

Alors que la résilience psychologique a été conceptualisée comme un trait de personnalité, elle a également été conçue comme un processus qui change avec le temps. Source. Suniya S. Luthara, Dante Cicchettib (2000).

La conceptualisation du processus de la résilience reconnaît que les effets des facteurs de protection et de promotion varieront contextuellement (d’une situation à l’autre) et temporellement (tout au long d’une situation et tout au long de la vie d’un individu). Ainsi, bien qu’un individu puisse réagir positivement à l’adversité à un moment de sa vie, cela ne signifie pas que la personne réagira de la même manière aux facteurs de stress à d’autres moments de sa vie. Source.E. Vanderbilt-Adriance, D.S. Shaw (2008).

La complexité du système de la vie humaine se présente des années 1950 jusqu’ à nos jours éclaire l’ère de la résilience dans le monde comme le montre la figure suivante.

Figure 3. Montre la complexité du système jusqu’à la résilience
Source: Furuta, Kazuo (2014), adapté.

Le processus de la résilience

La résilience est dynamique. À partir de problèmes, qui peuvent relever du quotidien ou de chocs très graves, l’individu va déclencher des mécanismes qui vont l’amener tout d’abord à résister, puis possiblement à s’adapter, et parfois à connaître une croissance post-traumatique ou une constatation des avantages qui est un changement psychologique positif subi à la suite de l’adversité et d’autres défis afin d’atteindre un niveau de fonctionnement plus élevé. Dans le processus qui contribuent à la résilience trouvent les étapes comme le suivant: Source. Michaela Haas (2010).

Le processus de la défense-protection est décrit comme:

 

Tableau 2. Montre le processus de la défense- protection

1. L’équilibre face aux tensions;
2. L’engagement-défi;
3. La relance;
4. L’évaluation;
5. La signification-évaluation;
6. La positivité de soi;
7. La création de l’état d’esprit de résilience,
8. La résilience.

Source. Baptiste Alleaume (2018). Adapté.

Toutes les recherches montrent que les personnes qui ont surmonté un choc bien souvent manifestent à la fois des signes de résilience et d’altération de leur vision de l’avenir ou du monde.

L’actualité mondiale et française en particulier fait que des évènements traumatiques à grande échelle sont plus fréquents et le terme de résilience est souvent évoqué pour parler des personnes en reconstruction. La résilience s’entend trop comme un sésame ou comme une aptitude qui n’appartiendrait qu’à certains et qui, de fait, manquerait à d’autres et les exclurait. Cette culpabilité s’observe assez régulièrement dans les suivis thérapeutiques, où les personnes peuvent venir questionner le thérapeute en lui demandant soit s’ils sont assez résilients, soit s’ils le seront bientôt. Source. Baptiste Alleaume (2018).

Le mécanisme de la résilience

La résilience n’implique pas du tout que l’on nie l’adversité et que l’on fait comme si de rien n’était pour pouvoir passer à autre chose. Bien au contraire, il est nécessaire de faire face aux évènements. C’est un processus dynamique qui s’étale sur un temps plus ou moins long et qui permet à la personne concernée de passer au travers de ses épreuves et même d’en ressortir grandi. Les différentes étapes traversées du mécanisme de la résilience par une personne résiliente sont comme le montre le tableau suivant:

Tableau 3. Montre le mécanisme de la résilience par une personne résiliente

Etape Description
1 Une révolte intérieure contre le malheur: « Je ne dois pas me laisser atteindre par ça, je dois trouver une solution. »
2 Un défi lancé à soi-même: « Si je parviens à m’en sortir, je vais accomplir tel ou tel rêve. »
3 Une envie de se montrer fort et endurant devant l’entourage: Même lorsqu’on se sent faible et au bout du rouleau on a l’envie de se montrer fort et endurant.
4 Un bon sens de l’humour: plutôt que de s’apitoyer sur son sort, la personne résiliente aura tendance à plaisanter à propos de son traumatisme, à ne pas se voir comme une victime, à toujours se comparer aux individus qui ont moins de chance.
5 Une pratique qui permet de canaliser les émotions: que ce soit par le biais des arts (écriture, peinture, plaisanteries, activités sociales, etc.), de la spiritualité ou d’un sport extrême, la personne résiliente trouve généralement un moyen d’exprimer son ressenti de manière plus objective, ce qui lui permet ensuite de pouvoir passer à autre chose plus facilement.

Source. https://www.canalvie.com/sante-beaute/bien-etre/resilience-caractere.Adapté.

Les Secrets de la résilience

Educational Leadership, par son Issue “Resilience and Learning” (2013) a présenté un model incluant les secrets de la résilience comme illustré dans cette figure.

 

ithenticate
google
creative commons
crossref
doi
Proud Pen is a premier online publisher of academic books. We strongly believe that knowledge makes the strongest difference when it is shared, discussed, challenged, and built upon. That’s why we publish all our books open access.

NEWSLETTER

Newsletters

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

CONTACT

This Site Uses Cookies

We use cookies and similar technologies (“cookies”) to understand how you use our site and to improve your experience. This includes Personalisation; ad selection, delivery, reporting; measurement; content selection, delivery, reporting; and information storage and access. To accept or manage the use of cookies click here. You may read more about these methods
we use by clicking Read More.